Accueil Toutes les pages Tags Derniers changements Derniers commentaires Ailleurs

Commentaires 2009-10-22 Rédiger sans traitement de texte

Il existe également reStructuredTex (en Python), couplé à rst2pdf (pour produire du PDF). Comme tu cites Markdown, il existe un projet similaire (plutôt axé balises wiki) en Python, python-creole. Par défaut les documents produits sont en HTML.

Et du côté XML, avec DocBook, et XSL-FO ?

-- olivier 2009-10-22 04:25 UTC


Effectivement, reStructuredText a l'air intéressant, la syntaxe est claire.

Damned, le choix se complique :-)

XML, DocBook, XSL-FO: ça présente sans doute de l'intérêt pour des utilisateurs de plus haut niveau, mais si je ne me trompe, un «moteur» TeX est toujours nécessaire, (pdfJadeTeX, PassiveTeX ?). Donc ça ne me donne pas envie d'en rajouter une couche à mon installation LaTeX; d'autant que le LaTeX «de base», j'en connais le minimum pour personnaliser la mise en page, ce n'est pas le cas avec ces variantes.

Ne perdons pas de vue que l'objectif était de ne pas se casser la tête.

-- Desidia 2009-10-22 08:09 UTC


Sur le champ de bataille WYSIWYG / WYMIWYG je rêve parfois d'un logiciel d'entente qui enterrerait la hache de guerre. Une sorte de logiciel WYMISYS&WYFG "What you mean is what you see and what you'll finally get".

Une sorte de logiciel hybride, proposant un panneau d'édition (un simple éditeur de texte), permettant d'insérer le contenu, le "what you mean" ; un second panneau de prévisualisation se mettrait à jour en temps réel, et permettrait l'édition générale de la forme (genre curseurs pour les marges, etc.) : le "what you see".

Avec un langage interprété genre Roff, cela devrait être possible, non ?

-- loutre 2009-10-22 09:16 UTC


Ce qui se rapproche le plus de tes souhaits me semble être LyX. L'utilisateur a sous les yeux une mise en forme simplifiée - mais suffisante pour la saisie - et il peut visualiser rapidement le résultat final, vu la vitesse d'exécution de LaTeX sur nos PC actuels. Évidemment, on ne peut agir en direct sur la fenêtre de visualisation en dvi. Mais comme j'ai adhéré à l'idée qu'il ne faut pas s'occuper de la mise en forme pendant qu'on rédige, ça ne me dérange pas.

En fait, je considère que LyX est le meilleur concept qui soit en matière de traitement de texte; si je l'utilise peu, c'est comme je l'ai expliqué parce que je n'ai plus envie de travailler avec autre chose que mon éditeur de texte.

Sinon, même Word offre des vues alternatives du document, dont une vue draft. Seulement je ne connais personne qui l'utilise, c'est donc à mes yeux l'indice que le Wysiwyg contamine nos façons de travailler, et que l'approche de LyX est meilleure :-).

Dans cet ordre d'idée, je préfère Amaya, l'éditeur html du W3C, qui offre des vues différentes mais synchronisées du même document (source, structure, liens, etc.) La vue alternée est dépouillée de tout superflu et se rapproche de l'édition d'un éditeur. Et la synchronisation des différentes vues en cours de saisie est assez impressionante.

Mais

-- Desidia 2009-10-22 11:48 UTC


Ton premier paragraphe ne répond pas vraiment à « Comment se débarasser de OpenOffice » mais plutôt « Pourquoi tu n'as pas vraiment besoin / pourquoi tu peux te passer de OpenOffice Writer ». (Petite typo au passage, tu as écris OpenOffice avec un zéro et non un o.)

Sinon une réflexion plus générale et plus intéressante que mon pinaillage : pourquoi ne pas passer par un Wiki ? Plusieurs wikis proposent des syntaxes similaires, permettent (naturellement) de produire du HTML, et peuvent au besoin — à l'aide en général de plugin – produire des PDF. La solution que tu proposes me plaît, mais il faut télécharger des fichiers, avoir Perl sur sa machine, conserver le format text *et* le format HTML si tu veux profiter à tout instant de la version plus lisible de ton document, etc.

Personnellement, un wiki pré-configuré est devenu ma solution favorite, accessible depuis n'importe quel PC (connecté), même sans interface graphique (avec un w3m ou un links par exemple). Il me présente automatiquement la version lisible de mon document, me permet de faire des exports facilement, conserve un historique des modifs, est partageable et convivial pour travailler à plusieurs en parallèle, … Je pense que ça répondrait peut-être bien à tes besoins.

Et puis si tu tiens à Vim, tu installes Vimperator pour Firefox et tu édites les champs textes des pages internet directement dans Vim (o: C'est le bonheur !

-- djib 2009-10-22 11:48 UTC


@ djib

pourquoi ne pas passer par un Wiki ?

J'en suis venu exactement aux mêmes conclusions! Tu me coupes l'herbe sous le pied, c'est le projet d'un billet à venir :-)

Petite précision, Markdown a été initié en Perl, mais Pandoc est programmé en Haskell. Hélas! Je dis ça parce que l'auteur avance qu'il est modulable et extensible, encore faut-il connaître cette chose...

-- Desidia 2009-10-22 11:59 UTC


(o: Si tu n'as pas encore fait ton choix, je ne peux que chaudement te recommander Dokuwiki qui n'utilise pas de base de données et présente donc l'avantage que les sauvegardes sont simplissimes (copier-coller), que ta sauvegarde est lisible sans serveur web (fichiers texte avec la syntaxe wiki) et que la recherche est super performante (pas besoin de mettre la base de données à plat dans des fichiers texte).

J'ai essayé pas mal de wikis (Mediawiki, Moinmoin, PmWiki, TikkiWiki et j'en passe…), Dokuwiki reste celui qui répond le mieux à mes besoins (et visiblement aux tiens).

-- djib 2009-10-22 12:07 UTC


Pourquoi un wiki, installer un serveur, le configurer, un langage adéquate, etc. Alors, que installer son langage de prédilection + le parseur pour la syntaxe retenue (Markdown rST, etc), est beaucoup plus simple (je trouve). En plus on peut automatiser les différentes transformations (HTML, PDF, ...) par un Makefile. Chaque cible, une transformation.

-- olivier 2009-10-22 17:57 UTC


@ olivier et djib

Je trouve amusant que vos réflexions anticipent sur des sujets que j'ai envie d'aborder à l'avenir. Oui, il est sans doute plus simple d'installer un transformateur qu'un wiki, mais ce dernier apporte autre chose: l'organisation, le rangement, les fonctions hypertextes entre les documents créés.

À titre personnel, je suis de plus en plus tenté d'intégrer mes notes et travaux de toutes sortes dans un wiki plutôt que les disperser sous forme de fichiers dans une arborescence qui avec le temps finit toujours par devenir confuse.

Ça ne me déplaît pas que le navigateur devienne ainsi un logiciel s'interfaçant avec d'autres applications; j'utilise déjà un wiki comme agenda, plutôt qu'une application spécifique (encore un billet en projet :-))

-- Desidia 2009-10-22 21:02 UTC


Olivier, je reste sur mon avis sur les avantages du wiki : l'historique des modifications est un énorme avantage, ajouté à la gestion des droits d'accès, les liens naturels entre les documents, la recherche intégrée, la disponibilité sur tout PC connecté à l'internet, …

-- djib 2009-10-23 08:53 UTC


@ djib

Pour l'historique des modifications, j'utilise rcs, mais Subversion, Marcurial, Bazaar, Darcs, etc peuvent faire l'affaire.

La gestion des droits, quand j'ai fini d'éditer un document (avec rcs, les autres je connais pas), il est en lecture seul. Par contre pour la recherche à part grep, il y a rien d'autre.

Moi, je pars du principe, qu'un ordinateur peut s'utiliser sans forcément avoir une connexion réseau, donc, j'aime bien avoir quelque chose de simple, à mettre en place. Après, un wiki peut très bien s'utiliser en local, je le comprends, mais, pour moi, j'ai du mal, à le voir comme un remplacement à un traitement de texte.

-- olivier 2009-10-23 17:08 UTC


Il existe aussi MultiMarkdown qui, même s'il n'est pas connu, offre une puissance et des possibilités grandes: http://fletcherpenney.net/multimarkdown/ .

-- rhyhann 2009-10-24 13:49 UTC


Ta recherche m'intéresse aussi.

Suite à ton article, j'ai testé Markdown, mais j'ai été décu par la qualité de sortie de pandoc... Sinon suite à ce qu'a dit rhyhann, j'ai regardé la présentation PDF de MultiMarkdown. Ça semble très intéressant... Je testerai plus tard, parce que pour l'instant je suis plongé dans asciidoc : http://www.methods.co.nz/asciidoc/

Premières impressions sur asciidoc : Pour l'instant, je peux dire que c'est très puissant, que le texte source reste exceptionnellement bien lisible : Pas de balises, du texte dont la présentation est structurée... Le bémol est que justement c'est peut-être trop structuré pour un usage informel. Par contre pour écrire de la documentation c'est fantastique... Il y moyen de faire des choses moins structurées, mais je ne sais pas encore jusqu'à quel point : Ça demande un peu de temps pour maitriser la bête. Je posterai plus tard un compte-rendu plus complet...

-- xavier 2009-10-24 15:28 UTC


Ce que tu dis à propos des utilisateurs de LaTeX... c'est à peu près n'importe quoi. En quoi ratent complètement leur cible ?

LaTeX est extrêmement puissant. Au quotidien, pour de la simple bureautique c'est souple, léger et facile... une fois qu'on a passé le cap des quelques jours d'initiation et qu'on a réglé les problèmes de mise en forme. Et oui, on sépare le fond et la forme. Mais pour ça, il faut accepter d'apprendre quelques directives en programmation littéraire...

Desidia te propose LyX. Dans le même goût, il y a Texmaker qui est très bien fait. Cela dit, je crois que c'est inutile... tu as déjà une idée bien arrêtée sur LaTeX.

-- Christophe 2009-10-24 19:54 UTC


@ Christophe

Desidia, c'est moi-même, donc l'auteur à la fois de l'article et de la remarque au sujet de LyX.

Cordialement,

-- Desidia 2009-10-25 08:57 UTC


@ Xavier

Au sujet de la qualité de sortie de Pandoc: S'il s'agit de la sortie en PDF, garder à l'esprit que ça passe par LaTeX, et qu'on peut personnaliser la sortie (j'aimerais une meilleure expression, mais je ne trouve pas) en passant comme argument un fichier d'en-tête où l'on peut préciser ce qu'on veut: polices, marges, texte sur une ou deux colonnes, etc.

On peut donc créer quelques fichiers de ce type, et, à partir du même texte brut et d'une seule option, obtenir très rapidement des mises en page différentes.

Je comptais rédiger un prochain billet à ce sujet :-)

S'il s'agit de la sortie en html, j'avoue ne pas avoir examiné la chose.

Quant à Multimarkdown suggéré par rhyhann, je suis attiré par le fait que les transformations passent par xslt, c'est quand même plus abordable que l'Haskell utilisé par Pandoc...

-- Desidia 2009-10-25 09:08 UTC


@Desidia

Désolé pour la méprise... Mais il ne te faut pas grand chose pour te convaincre toi-même. Cela dit, loin de moi l'idée de proposer à la secrétaire d'entreprise de se convertir à LaTeX. Et je ne crois pas avoir jamais exprimé pareille velléité (ineptie). Si tu as cru/vu le contraire, tu dois avoir un fétu dans l'œil. Non non. Et d'ailleurs, le pourrais-tu toi-même avec les solutions que tu proposes ? Soyons honnêtes deux minutes. Dire le contraire serait d'une mauvaise foi patente.

Je connais très peu de gens capables et surtout motivés pour LaTeX et les solutions que tu proposes. Il faut, à la plupart, une interface à clic du type WYSIWYG. Pour la secrétaire, OOo fait très bien l'affaire. Mais quand il s'agit de mise en page (typographie), LaTeX se pose tout de même comme un candidat de taille, non ?

-- Christophe 2009-10-25 09:27 UTC

Vous devez répondre à cette question pour sauvegarder la page :

Quelle est la couleur de la souris qui courait dans l'herbe?